Quelle est la luminosité idéale quand on travaille sur écran ?

Il est important de savoir qu’il existe une grande différence entre la lecture d’un écran d’ordinateur et celle d’un téléviseur. L’écran de visualisation est omniprésent dans le quotidien de l’homme contemporain. Vous serez amené à côtoyer des écrans, que ce soit à travers un smartphone, une tablette, un ordinateur ou même une console. Les écrans sont devenus indispensables que ce soit au travail ou dans les loisirs.

Les bonnes pratiques en matière de luminosité !

Il existe des bonnes pratiques à suivre pour préserver sa santé visuelle lors de l’utilisation des écrans. L’éclairage est un facteur important à cet égard. Il est primordial que votre écran soit perpendiculaire à la fenêtre de votre bureau. Il est préférable que les fenêtres soient équipées de stores et que le bureau où se trouve l’écran soit à une distance de deux mètres de la fenêtre. N’oubliez pas que vous ne devez jamais placer un écran devant ou derrière la lumière. Vous devez éviter d’utiliser de petits écrans si vous y passez beaucoup de temps. Il est aussi essentiel de bien régler la luminosité et le contraste de votre écran. Sachez qu’il est mauvais pour vos yeux de recevoir des reflets de votre écran. Il est préférable d’utiliser uniquement des couleurs faciles à distinguer pour le travail.

Veillez à ce que l’éclairage de votre bureau soit adapté !

Il est important d’installer correctement votre bureau pour garantir un bon éclairage. Si vous êtes droitier, vous devez installer l’éclairage à votre gauche et vice versa si vous êtes gaucher. Une lampe de bureau possède généralement un abat-jour qui permet d’éclairer les textes sans vous éblouir. L’abat-jour ne génère pas de lumière parasite sur votre écran. En effet, il est préférable d’opter pour un éclairement inférieur à 200 lux. Pensez aussi à utiliser des lampes à réflecteurs asymétriques pour éviter qu’un côté soit plus éclairé qu’un autre.

Les effets des longues heures de travail sur écran !

Il est clair que la fatigue oculaire est la conséquence la plus connue du travail prolongé sur écran ou du non-respect des bonnes pratiques. La concentration et de longs temps de fixation sont nécessaires pour travailler sur un écran. Cela demande un effort visuel important qui peut se traduire par une variation de la distance de lecture. Une variation de la luminosité peut également avoir des conséquences négatives pour les yeux, de même que le contraste et les couleurs. Le plus important à éviter est l’effet d’éblouissement dû à l’éclairage.  

Business : faut-il offrir le café à ses collaborateurs ?
Vie au bureau : les rangements sont importants